Après la formation professionnelle initiale (transition II)

   

Actuellement, la situation est difficile pour l’intégration des jeunes diplômés sur le marché du travail. C’est pourquoi le DEFR suit son évolution de très près. L’assurance-chômage peut apporter un soutien ciblé dans ce contexte par le biais des mesures du marché du travail.

Les jeunes diplômés qui sont toujours à la recherche d’une solution pour la suite de leur parcours peuvent bénéficier d’offres relevant de la formation professionnelle dans le domaine de l’orientation professionnelle et de carrière. Plusieurs écoles professionnelles ont également étoffé leur offre en matière d’orientation à l’intention des jeunes en dernière année d’apprentissage. La crise a montré combien il est utile que les écoles professionnelles se mobilisent de manière proactive et anticipée lors de la transition II. Une autre solution est d’élargir ses compétences linguistiques grâce aux programmes de mobilité qui sont proposés en Suisse

Exemples de mesures concernant l’entrée sur le marché du travail après achèvement de la formation professionnelle initiale :